Traitement des bassins :

Piscines publiques et privées, spas, jacuzzis, piscines de rééducation physique, de gymnastique aquatique…

 

Actuellement, le système le plus employé pour la désinfection de l’eau des piscines est l’hypochlorite de sodium (eau de javel). Il est ajouté à l’eau dans la recirculation du circuit de filtration et sa capacité bactéricide satisfait aux exigences de désinfection requise, pour maintenir la qualité de l’eau de la piscine. Cependant, l’hypochlorite de sodium présente également des limites (Voir tableau comparatif en fin de fichier).

 

L’installation d’une unité ANAQUA pour le traitement des bassins sans vie aquatique permet  d’injecter de l’anolyte neutre, pour purifier l’eau des bassins et des circuits ECS (Eau Chaude Sanitaire) tout en maintenant le niveau de chlore actif résiduel, sans développer les effets négatifs du chlore.

 

APPLICATIONS :

 Injection dans les bassins

Purification de l’eau – Assainissement des canalisations – Destructions des germes pathogènes – Elimination du biofilm – Destruction des algues

 

 En désinfection et brumisation

Hygiène des locaux – hygiène de l’air – désinfection des sanitaires (douches, toilettes, urinoirs) – désinfection des vestiaires

 

De nombreuses études ont révélé des germes pathogènes provenant de l’eau, incluant les Staphylococcus, Streptococcus, E. Coli, Cryptosporidium, Giardia Lambia, Listeria et Legionella. La contamination bactérienne peut se trouver dans les biofilms tout au long du système de distribution d’eau.

 

Nos essais dans ces domaines nous ont amené à constater les problèmes les plus courants dans ces bassins tels que la formation d’algues (coloration verte de l’eau, parois et fond du bassin glissant), turbidité, tâches sur les murs, calcaire, odeurs désagréables, corrosion.

Nos études ont démontré que l’utilisation de l’anolyte neutre permet d’éradiquer toutes les bactéries, les virus, les champignons et les algues, tout en maintenant un niveau de pH neutre, et en évitant la formation de sous-produits tels que le trihalométhane.

 

L’utilisation de l’anolyte neutre, sous différentes formes, permet de traiter l’ensemble de ces inconvénients :

• Injection dans l’eau de la piscine pour la purification de l’eau et du bassin

• En adjonction dans le circuit d’eau pour permettre l’assainissement des canalisations

• En pulvérisation pour désinfecter les locaux et les sanitaires

• Dans les pédiluves pour désinfecter les pieds de toutes personnes entrantes dans la piscine

• En brumisation pour la désinfection de l’air des locaux, des sanitaires et des vestiaires

 

AVANTAGES :

 L’anolyte neutre, le seul produit à utiliser pour une eau parfaite :

• Élimination de l'odeur de chlore

• Élimination des effets du chlore

• Non irritant pour les yeux et la peau

• Ne décolore pas les vêtements

• Réduction significative de trihalomethanes (THM)

• Biocide complet : élimine les matières organiques, les bactéries, les virus, les spores, les champignons… sans nécessité de traitement chimique complémentaire

• Empêche la formation des algues

• Empêche la formation de biofilm

• Aucune corrosion due à l'acidité des produits classiques

• Élimination des réactifs chimiques de pH et de floculation

• Décontamination totale des filtres

• Obtention d’une eau cristalline et saine

• Réduction des coûts (production in situ, pas de transport, de manutention ou de stockage de produit dangereux).

 

DOSAGE :

L'anolyte neutre, produite par les unités ANAQUA est injecté dans l'eau de piscine par une pompe de dosage placée dans le circuit de filtration. Le pourcentage d'anolyte neutre injecté est proportionnel à la présence des microorganismes pathogènes induits essentiellement par la fréquentation de la piscine. Le dosage est défini par une sonde de chlore libre, ou de la mesure de l'ORP.

 

TABLEAU COMPARATIF :

Hypochlorite de sodium

Utilisé sous forme liquide ou granulaire. Peut être produit in situ électrochimiquement

Anolyte neutre

Activation d’eau légèrement minéralisée dans une cellule électrochimique à diaphragme, produit in situ

DESCRIPTION

AVANTAGES

LIMITES

• Efficace contre la plupart des microorganismes pathogènes

• Relativement sûr pendant l’utilisation et le stockage

• Lorsqu’il est produit in situ, il n’exige pas le transport et le stockage de produits chimiques

 

• Inefficace contre les kystes (Giardia, Cryptosporidium)

• Perd ses propriétés dans un stockage prolongé

• Génère des sous-produits tels que trihalométhanes, chlorates et chlorites

• Mesures de sécurité requises pour la manutention et le stockage

• Peut provoquer des problèmes d’intoxication

•Peut présenter des problèmes respiratoires

• Irritant pour les yeux et la peau

• Peut provoquer des brûlures, des étourdissements ou des intoxications

• Odeur particulièrement intense

• Peut provoquer la corrosion des installations

• N’agit pas contre les algues ou les champignons ; nécessité de traitements chimiques complémentaires

• Ne supprime pas le biofilm

 

• Fort désinfectant et oxydant

• Très efficace contre tous les types de bactéries, les virus et les spores

• Enlève efficacement les odeurs et saveurs

• Elimine le biofilm

• Réduction significative des formations de composés chlorés, halogène et THM

• Aucun sous-produit toxique : Chlorites (ClO2) et chlorés (ClO3)

• Pas de toxicité aiguë ou chronique

• Bas coûts de production

• Ne perd pas l’efficacité au fil du temps ou température

• Stockage et manutention simple et sans risque

 

 

• Nécessite une ventilation normale de la salle de production

Etang décoratif AVANT TRAITEMENT

Etang décoratif APRES TRAITEMENT

Les algues ont disparu et leur développement est contrôlé. Il n’y a plus de mauvaises odeurs

et l’eau est cristalline.