POURQUOI LA SOLUTION ANOLYTE NEUTRE ?

Les analyses démontrent que l’anolyte neutre présente les avantages de toutes les autres solutions désinfectantes mais sans leurs inconvénients : efficacité, sécurité, goût et odeur, impacte sur les équipements et les systèmes de distribution d’eau, effet sur le tartre et les biofilms, effets résiduels, facile d’utilisation, de maintenance et peu coûteux.

 

L’anolyte neutre est écologique et ne présente aucun risque pour l’environnement, il devient une excellente alternative pour la régulation des microorganismes, à la place des solutions chimiques. La concentration minimale inhibitrice (CMI) de l’anolyte neutre et ses propriétés antimicrobiennes contre différents microorganismes en suspension ont été évaluées. L’anolyte  neutre diluée à 10% et l’anolyte neutre pure ont donné 100% de mortalité sur tous les organismes testés. Avec une dilution à 5%, l’anolyte neutre a donné un pourcentage de mortalité variable de l’ordre de 31% à 100%.

 

L’anolyte neutre a été comparé à l’hypochlorite de sodium (eau de javel) pour la destruction du biofilm :

L’anolyte neutre utilisé en pur et dilué jusqu’à 10% supprime le biofilm alors que l’hypochlorite de sodium n’est efficace qu’à partir d’une concentration de 20 à 60%.

 

L’anolyte neutre est donc un désinfectant naturellement non nocif qui peut être utilisé dans la plupart des domaines, incluant les systèmes de distribution d’eau et les industries pour le contrôle du biofilm, les hôpitaux pour minimiser les risques d’infection croisée, l’industrie agroalimentaire pour l’amélioration de la qualité des produits et leur durée de conservation.

 

COMPARAISON AVEC LES DÉSINFECTANTS TRADITIONNELS

Le tableau ci-dessous présente et compare les propriétés des désinfectants de l’eau, actuellement disponibles sur le marché :

Chlore gazeux :

exige des mesures de sécurités strictes

Désinfectant et oxydant efficace. Elimine goûts et odeurs. Capable de réguler la croissance algale et le biofilm. Décompose les contaminants organiques comme les phénols.

Risque dans le transport et le stockage. Produit toxique.

Risques liés à la manipulation et risques de surdosages.

Peut être produit sur place donc pas de problèmes liés au transport. Efficace contre la plupart des microorganismes pathogènes.

Danger d’émanation de chlore gazeux pendant le stockage. Inefficace contre les kystes (Giardia sp., Cryptosporidium sp.).

Laisse un goût à l’eau. Forme des trihalométhanes et des chloramines. Produit toxique. Risques liés à la manipulation et risques de surdosages.

Production uniquement sur place. Désinfectant contenant le chlore le plus efficace. Efficace contre les microorganismes même à faibles doses. Ne forme pas de chloramine. Ne facilite pas la formation de trihalométhane.

 

Formation de sous-produits toxiques (chlorates et chlorites).

Risque de surdosage.

Ozone :

n’est plus utilisé en France

Action très efficace en désinfection et oxydation. Enlève le goût et l’odeur. Ne forme pas de composés chlorés contenant des trihalométhanes.

 

Forme un grand nombre de sous-produits nécessitant l’utilisation de filtres bio-actifs. N’a pas d’effets résiduels. Equipement coûteux.

Ultra-violet : rayonnement UV sur les microorganismes

Eradication d’une grande partie des agents pathogènes. Pas de transport de produits. Pas de formation de sous-produits.

Aucun effet résiduel. Inefficace sur les kystes. Coût élevé pour l’équipement et l’entretien. Désinfection perturbé par la turbidité (charge organique) de l’eau : engendre une variation d’alimentation pouvant engendrer une variation de la longueur d’onde.

Peroxyde d’hydrogène

(Eau oxygénée)

Efficace contre la plupart des microorganismes

Ecologique et sûr.

Problème lié au transport et au stockage.

Pas de fabrication in situ

Peu actif à pH neutre

Corrosif.

Fabrication peu écologique et économique.

 

ANAQUA :

activation électrochimique d’une solution de saumure dans un électrolyseur à membrane.

 

La ventilation dans la salle de production est fortement conseillée.

DESCRIPTION

AVANTAGES

LIMITES

Hypochlorite de sodium :

chlore liquide (eau de javel)

Dioxyde de chlore :

Chloramine :

réaction d’un ammonium et du chlore actif

Puissant agent de désinfection e d’oxydation. Efficace contre tous les types de bactéries, de virus, de spores et de champignons. Enlève le biofilm. Enlève le goût et l’odeur. Pas de formation sous-produits toxiques. Non corrosif. Prix réduit. Aucun problème de transport ou de stockage. Aucun danger lié manipulation. Aucune toxicité aigüe ou chronique.

 

Employé comme désinfectant à activité prolongée. Enlève le goût les odeurs. Empêche la formation du biofilm dans les systèmes de distribution.

Faible désinfectant et oxydant. Inefficace contre virus et kystes. Dosages considérables et temps de contact  prolongé exigés pour la désinfection. Dangereux pour des patients utilisant des dialyseurs car elle est capable de pénétrer la membrane de dialyse et d’avoir des effets sur les érythrocytes. Forme des sous-produits contenant de l’azote.

L’augmentation du nombre de bactéries résistantes à la plupart des antibiotiques ou biocides dans les utilisations courantes est un problème que rencontrent beaucoup d’industries et de municipalités. Les bactéries deviennent de plus en plus résistantes aux biocides et le contrôle des biofilms devient de plus en plus difficile.

 

Une quantité élevée de biocides est utilisée et cela a des effets négatifs sur l’environnement, car les biocides sont toxiques pour les humains, ils sont cancérigènes, corrosifs et produisent des odeurs nauséabondes. L’anolyte neutre devient donc la solution alternative pour la régulation des micro-organismes.

 

En outre, l’anolyte neutre appliqué quotidiennement depuis plus de dix ans, a démontré que les micro-organismes ne développement pas de résistance au fil du temps.

 

Les solutions ANAQUA